Bienvenue

Est-il besoin de rappeler que l'économie du Niger repose essentiellement sur le secteur agrosylvopastoral : 85% de la population active, 41% du PIB et 41% des recettes d'exportation. Les plus hautes autorités du pays ont réaffirmé leurs volontés de «faire de l'agriculture le levier de la croissance de notre économie et source de richesses pour nos populations, rurales en particulier».

Le Gouvernement du Niger a obtenu de l’Association Internationale pour le Développement (IDA), un prêt pour le financement d’un Projet de Développement des Exportations et des Marchés Agro-Sylvo-Pastoraux (PRODEX) afin de traduire concrètement l’un des objectifs de la Stratégie de Développement Rural (SDR) à savoir « favoriser l’accès des producteurs ruraux aux opportunités économiques pour créer les conditions d’une croissance économique durable en milieu rural ». Cela se fera à travers :
- la structuration des filières et la commercialisation des produits d’exportation ;
- le renforcement des capacités ;
- l’accès au financement pour la commercialisation et l’exportation des produits ;
- et le développement d’infrastructures de mise en marché.

Visitez nous autant que possible afin que ce site web serve de creuset et de lieu où convergeront les idées, les critiques et les suggestions en relation avec l’exportation et le développement de marchés agricoles au Niger.

Interview du mois

L'invité du mois est le Haut Commissaire aux 3N. Avec lui, nous allons discuter pour mieux comprendre la politique agricole et de sécurité alimentaire du Niger, et aussi partager sur les enjeux de la commercialisation des produits agro-sylvo-pastoraux. Suite.